Julie fondatrice d’Holi&Love

Les voyages forment la jeunesse mais sculptent aussi la sagesse. Sage délicatesse de soutenir et d’accompagner sa moitié dans ses opportunités professionnelles sans pour autant altérer son égo et ses ambitions personnelles. Portrait de Julie, fondatrice de la marque d’accessoires Holi&Love.

Après un cursus académique à l’IAG Business School, Julie amorce sa carrière dans le secteur du marketing, au sein de la multinationale Unilever (sept ans), puis de la place de marché Ebay (trois ans). Après une décennie à côtoyer ces géants étrangers sans frontière, Julie poursuit  son chemin au sein de l’éditeur Elle, journal tentaculaire aux 80 éditions à travers le monde. Une expérience internationale et cosmopolite qui laissait déjà augurer son envie de faire du monde sa maison, plus d’une décennie sans être véritablement en adéquation avec ses aspirations. Julie décide alors de changer de navigateur. Elle desserre ses liens et tisse une toile sur le web pour mettre en lumière de jeunes créateurs belges. Une première aventure de dix-huit mois suffisamment longue pour faire naître en elle une certitude : ce goût d’indépendance est addictif, elle y mordra à nouveau, quoi qu’il arrive… Mais pour l’heure, l’expatriation entre en résonnance avec cette envie de liberté. Posant pour un temps ses bagages dans la ville Lumière, Julie forme son regard à l’Ecole de photo journalisme Speos, tout en assurant ses arrières « argentiques » en tant que consultante marketing.

Après plusieurs années à borner ses iris au seul vieux continent, une opportunité pour son mari encourage Julie à jeter des œillades appuyées vers l’Inde. Elle troque alors le jaune franc du drapeau de son pays natal pour une teinte safranée, laissant augurer une expérience pour le moins épicée.

Pour ne pas se perdre dans l’immensité vertigineuse de ce pays-continent et remplir un espace désormais vacant, Julie s’accroche une nouvelle fois au web et déploie une bulle digitale dans laquelle articles et bonnes adresses se succèdent en file indienne. Au gré de ses pérégrinations, Julie fait la découverte du blockprint, une technique d’impression à partir d’un bloc de bois, très connue en Inde. Une expertise ancestrale détenue aujourd’hui par une poignée d’ateliers.

Le motif est d’abord dessiné sur papier avant d’être reporté sur le bois, dans un morceau prélevé dans le cœur de l’arbre. Une fois sculpté, le bois peut alors être renforcé par une touche de métal et enfin intensément nourri dans un long bain d’huile. Julie noue rapidement des relations sacrées avec des fournisseurs, mais aussi les ateliers d’impression et de confection. Elle ne déroge pas à ce processus séculaire : elle esquisse les motifs qu’elle a en tête pour les confier à un designer avant qu’ils ne tombent entre les mains habiles de l’artisan. Celui-ci applique le bois sculpté sur le coton bio répétant, minutieusement et inlassablement, le même geste pour obtenir le résultat escompté. Eléphants noirs sur plaine indigo, hirondelles dorées dans un ciel fuchsia, coquillages magenta sur fond lilas : à l’heure du choix des teintes, la colorimétrie – organique - est à son paroxysme. L’atelier de confection entre dans la danse pour donner vie au textile.

Holi&Love naît ainsi sous un déluge de pigments éclatants pour célébrer la fin d’une année 2018 haute en couleurs, mais surtout honorer un temps fort du pays : le festival éponyme à l’orée du printemps, pendant lequel une cohorte d’êtres peinturlurés s’enivre de poudres multicolore.

Sacs de voyage, sacs banane, pochettes d’ordinateur ou encore trousses de toilette offrent le parfait attirail pour nos périples plus ou moins lointains.

Son épanouissement, en rien accessoire, prend ainsi sa source dans l’entrepreneuriat qui, à l’image du Gange, n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Des obstacles en cascade, dont Julie finit toujours pas dépasser pour atteindre l’autre rive baignée du sentiment d’être à sa juste place. D’ailleurs il est temps de changer de rivage… A l’aube de la pandémie, Julie refait son sac et s’installe en Corée du Sud. Se jouant des décalages horaires, l’entrepreneure, épaulée par des partenaires français et belges pour le développement commercial, coordonne depuis Séoul l’histoire d’Holi&Love pour nous offrir à porter de main et d’épaule une chromathérapie bienvenue dans nos vies bien remplies.

 

Un grand merci à Julie pour sa bienveillance !

Crédit photos : Holi&Love



Découvrez tous les mois des Valseuses, ces femmes qui ont fait valser leurs peurs, ennui et vie de salariées rangées !