Charlotte, fondatrice de Mot d’Ordre

Il est bon de se rappeler certains souvenirs d’enfance quand on se retrouve à la croisée des chemins. L’évocation de femmes en chemises, les doigts agiles d’une grand-mère couturière… Des madeleines de Proust irrésistibles pour Charlotte Léon, littéraire invétérée, dont elle va se délecter pour créer sa marque de chemises brodées, Mots d’Ordre.

Charlotte est une jeune fille qui aime profondément jongler avec les mots. Après ses études supérieures, elle se dirige naturellement vers les métiers de la communication, au service d’agences et de marques. Elle rédige alors les mots d’esprit qui termineront sur papier glacé. Mais ces derniers se transforment progressivement en mots d’argot et son enthousiasme diminue comme peau de chagrin. A demi-mot, Charlotte se laisse aller à la douce idée d’écrire les pages d’une histoire plus personnelle. Ses 30 printemps donnent alors le ton de ce que sera sa prochaine décennie. La jeune trentenaire ose enfin mettre des mots sur ses maux et tirer un trait sur sa vie de salariée rangée.

 

Charlotte s’enferme alors deux longs mois pour dessiner les contours de son projet. Elle jette rapidement son dévolu sur la chemise. Une pièce par essence masculine, intemporelle, progressivement installée dans le vestiaire féminin au gré des décennies écoulées et des combats idéologiques gagnés. Ses nuits deviennent aussi longues que ses jours : huit semaines à griffonner, calculer, raturer, dessiner. Soixante jours à ne dire mot de ce projet un peu fou et se convaincre qu’entreprendre n’est pas un gros mot mais bien le mot-clé indispensable pour ouvrir les portes de son épanouissement personnel. Elle se découvre alors un talent d’autodidacte hors-pair : juriste, développeuse web, gestionnaire, etc. elle concrétise, sans mot dire, son projet. Après de longues recherches, Charlotte finit par trouver le fournisseur idéal pour une chemise de qualité, 100% popeline de coton. Quelques voyelles et consonnes pour le sens, une apostrophe pour le ton : Mots d’Ordre nait début 2018. Une fois le site mis en orbite, Charlotte réunit son cercle intime et trouve les mots justes pour leur annoncer cet acte de naissance.

Mots d’Ordre propose des chemises blanches brodées de messages dans l’air du temps : « mauvaise graine », « femme de pouvoir », « insolente », « fais-moi vibrer », mais aussi « le droit de dire non » ou « piège à con ».

Des mots tour à tour malicieux, doux et mordants sur un blanc immaculé, posés délicatement sur le col, la poitrine ou le poignet. Des lettres qui, sur ce tissu neutre, deviennent dominantes et finissent par créer de jolies maximes, brodées dans un petit atelier parisien. Charlotte propose également des chemises aux cols et poignets colorés qu’elle brode elle-même, ayant appris cet art de sa grand-mère.

Avec Mots d’Ordre, le message devient une arme de libération massive, et cela plaît. Les clientes sont chaque jours plus nombreuses, toutes générations confondues, à commencer par la maman de la créatrice, banquière de métier, qui pimente désormais son tailleur d’une chemise Mots d’Ordre…

Désormais, Charlotte se lève chaque jour avec des rêves à n’en plus finir pour sa toute jeune marque. Elle cherche désormais des revendeurs à Paris et en Province.

Le mot de la fin ? Se donner les moyens d’oser…Charlotte en est le plus bel exemple.

 

Un immense merci à Charlotte pour sa gentillesse, sa bienveillance et son enthousiasme !

Crédit photos: Mots d'Ordre.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *