Camille Marguet, créatrice de robes de mariée

Le mariage. Une fulgurance de sentiments, un tourbillon de sensations pour une mariée-caméléon qui passe du rire aux larmes, de l’angoisse à la plénitude. La robe. Ces quelques grammes de tissu qui pèsent finalement bien lourd dans l’esprit de la jeune femme. Une nouvelle génération de créatrices de robes de mariée fait souffler un vent de fraîcheur dans ce secteur un peu trop croqué par la tradition. Portrait de l’une d’elles, Camille Marguet, dont les créations aériennes dépoussièrent le genre.

Après une furtive flânerie en gestion et comptabilité, Camille embrasse finalement son rêve de travailler dans la mode. Elle intègre pour cela l’Institut Supérieur des Arts Appliqués à Paris. A l’été 2011, l’étudiante s’envole alors à New York réaliser son stage de fin d’études auprès de la célèbre créatrice Diane Von Furstenberg. Au sein de cette maison singulière, Camille développe un goût pour les matières nobles, la puissance des détails et la structure d’un vêtement. Les nuits aussi belles que les jours de cette ville insomniaque séduisent la jeune femme. Ce qui ne devait être qu’un trimestre à l’heure américaine devient finalement une césure de deux ans et demi…

De retour dans l’hexagone, Camille s’installe durant quatre saisons sur la French Riviera avant de regagner Paris. La jeune femme convole dès lors vers l’univers de la mariée. Elle réalise ses premières robes pour son cercle d’amies intimes. Le coup de cœur devient coup de foudre. Consciente que cette passion dévorante ne la quittera plus, Camille décide de créer sa marque éponyme en 2016. Sa première collection « Let me be the love I seek » voit le jour cette même année…

Les créations Camille Marguet se distinguent de leurs consœurs par une esthétique très graphique, presque architecturale. La douce alliance d’un minimalisme assumé et d’un romantisme déclaré… Ses robes font figure d’exception parmi la ronde des robes volumineuses et dentelées. Ici, la meringue est reléguée à la seule pièce-montée ! Des noces rebelles en somme…

Les tissus sélectionnés avec le plus grand soin jettent un voile de douceur sur les émotions de la jeune mariée à l’annulaire en passe d'être orné : mousseline de soie, charmeuse, et double crêpe jouent des charmes et épousent les courbes de celle qui va dire oui…

Les yeux grands ouverts sur le monde qui l’entoure, Camille puise son inspiration dans les jolies choses du quotidien : un éclairage, une matière, mais aussi une architecture étonnante. Tout devient source de création. Une pleine conscience et une vision fidèle du monde contemporain pour une mariée des temps modernes…

Le charme des alliances amoureuses gagne la jeune créatrice. En 2018, Camille Marguet s’unit à Clémence, fondatrice de Good People, une jolie marque de mode équitable et artisanale pour une pochette aux couleurs de sa collection. La jeune créatrice s’associe également cette même année à Zoé Leboucher, à l’origine des superbes tailleurs féminins Admise. Un ensemble veste/pantalon moderne ou l’union libre entre le féminin et le masculin, pour des mariées un brin espiègles et résolument éprises de liberté….

Toutes les robes Camille Marguet sont fabriquées de manière artisanale à Paris. les robes sont réalisées en sur mesure et peuvent ainsi s’adapter aux envies et aux morphologies de chacune..

 

Crédit photos: Camille Marguet

Un grand merci à Camille pour sa gentillesse !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Découvrez tous les mois des Valseuses, ces femmes qui ont fait valser leurs peurs, ennui et vie de salariées rangées !